Transition - Changement

Transition vers l’audit interne – 5 astuces pour réussir



Après plusieurs années de bons et loyaux services en tant que collaborateur d’audit en cabinet, vous avez décidé de passer de l’autre côté et d’expérimenter l’audit interne ?!! Mais vous appréhendez peut-être un peu le changement ? Ou peut-être êtes-vous ultra-confiant ? Dans un cas comme dans l’autre, je vous propose quelques astuces qui vous permettront de réussir votre transition vers l’audit interne, les doigts dans le nez !

Mais avant toute chose, une petite mise au point : que vous soyez auditeur interne ou externe, pour l’audité, c’est pareil…. Il ne vous aime pas !!!  Voilà, comme ça vous êtes prévenu! Mais non… je plaisante! 😉

Plus sérieusement, la transition vers l’audit interne est la meilleure chose qu’il puisse vous arriver car en plus d’élargir le champ de vos connaissances, il vous permet de combler cette frustration que l’on a en tant qu’auditeur externe de ne pas réellement contribuer à apporter de la valeur à ses clients. Eh bien vous allez désormais être au cœur de l’action et voici comment mettre toutes les chances de votre côté pour réussir !

1. Assurez-vous de bien comprendre le rôle de l’audit interne

Comprendre le rôle de l'audit interne
Comprendre le rôle de l’audit interne

Je sais ! Cette première astuce peut paraître peu pertinente vu que vous êtes supposé l’avoir déjà fait avant les premiers entretiens d’embauche. Mais vous devez approfondir !!! Vous pourrez en effet difficilement performer si vous ne savez pas précisément ce que l’on attend de vous !

Vous devez donc comprendre:

  1. la mission générale de l’audit interne telle que définie par le CRIPP qui est d’ « accroître et préserver la valeur de l’organisation en donnant avec objectivité une assurance, des conseils et des points de vue fondés sur une approche par les risques ».
  2. le rôle SPECIFIQUE de l’audit interne au sein de votre organisation. Ce rôle est généralement définit dans la Charte d’audit interne et dans les termes de référence de la fonction d’audit interne.
  3. le fonctionnement du département audit interne de votre organisation. Pour cela il vous faut prendre connaissance de la charte d’audit, du manuel de procédures d’audit, du plan et des dossiers d’audit intérieurs et discuter avec l’équipe d’audit en place afin d’approfondir votre connaissance des processus d’audit interne existants et d’identifier des axes d’amélioration et même des bonnes pratiques à mettre en place dès que possible.

2. Apprenez à connaître votre organisation

Pour une transition vers l'audit interne réussie, Apprenez à connaître votre organisation
Apprenez à connaître votre organisation

Il est indispensable pour vous de connaître votre nouvelle organisation et son environnement (activités, fonctionnement, forces, faiblesses, opportunités, menaces, parties prenantes, concurrents, etc.).

Pour ce faire vous devez:

  1. vous documenter sur les normes et la réglementation spécifiques applicables à votre organisation et à son secteur d’activités.
  2. prendre connaissance de la stratégie de l’organisation, du plan de travail annuel, de l’organigramme, des chartes et documents de politiques, des manuels de procédures, de la cartographie des risques, des rapports d’activités des années antérieures, etc.

Par ailleurs, la plupart des organisations propose aujourd’hui un processus formel d’orientation et d’intégration des nouveaux employés. Faites donc en sorte de tirer un maximum d’avantages de ce processus et profitez-en pour vous familiariser avec vos nouveaux collègues. Intéressez-vous sincèrement à leur travail, leurs difficultés et employez-vous à comprendre la contribution de chaque service à l’atteinte des objectifs de l’organisation. En plus de vous attirer la sympathie de vos nouveaux collègues 😊, cela vous permettra de glaner des informations utiles sur l’organisation, l’ambiance de travail, la culture d’entreprise et vous rendra opérationnel et efficace dès le début.

3. Pour une transition vers l’audit interne réussie, formez-vous!

Formez-vous pour réussir votre transition vers l'audit interne
Formez-vous!

Si vous arrivez dans votre nouvelle fonction aussi confiant que moi lorsque j’ai fait le grand saut, vous devez vous dire : « Bof… Ça reste de l’audit ! Je devrais pouvoir m’en sortir sans trop de mal ! » Et vous avez surement raison … à quelque chose près !

S’il est vrai que les techniques d’audit sont les mêmes, les objectifs de l’audit interne sont cependant différents de ceux de l’audit externe. Il vous faut donc vous former afin de maîtriser les spécificités liées à la pratique de l’audit interne.

Vous pouvez pour cela:

  1. prendre connaissance des normes internationales pour la pratique professionnelle de l’audit interne qui font partie du cadre de référence pour la pratique de l’audit interne (CRIPP). Ces normes constituent un prérequis nécessaire à l’exercice professionnel du métier d’auditeur interne.
  2. vous former sur les aspects pratiques du métier en consultant des blogs et sites professionnels traitant de l’audit interne afin de vous documenter et d’apprendre de l’expérience d’auditeurs internes plus expérimentés.
  3. vous inscrire à l’un des examens de certification professionnelle proposés par l’Institut of Internal Auditors (IIA) et dont le plus reconnu est le Certified Internal Auditor (CIA). Bien que le CIA ne soit pas indispensable à la pratique de l’audit interne il fournit cependant une grande quantité de connaissances utiles pour la pratique de l’audit interne et constitue une garantie de compétence, de professionnalisme et d’expertise.

4. Apprenez à connaître l’équipe d’audit existante

Apprenez à connaître votre équipe
Apprenez à connaître votre équipe

Si vous prenez la tête d’une équipe d’audit interne existante, il vous faut:

  1. apprendre à connaître ses membres et faire le point de leurs compétences. Pour cela, vous pouvez si possible discuter avec votre prédécesseur, prendre connaissance des évaluations de performances antérieures. Si vous préférez ne pas être influencé par l’opinion de votre prédécesseur, vous pouvez parcourir les travaux effectués par l’équipe avant votre arrivée et/ou superviser directement une ou plusieurs missions d’audit afin d’observer l’équipe à l’œuvre.
  2. avoir une discussion (en groupe et individuelle) avec votre équipe afin de comprendre sa dynamique, et d’identifier ses besoins et aspirations. Cette évaluation préliminaire vous permettra de prendre des premières décisions efficaces, d’organiser au besoin le renforcement des capacités de l’équipe, d’instaurer des habitudes et canaux de communication et, à l’arrivée, de constituer rapidement une équipe d’audit soudée et performante.

Si vous intégrez une équipe d’audit en tant que membre, vous devez également apprendre à connaître les autres membres de l’équipe en interagissant régulièrement avec eux.

Dans tous les cas, profitez de cette période d’intégration où vous avez le vent en poupe et l’attention de tous, pour impulser les améliorations éventuels que vous auriez identifiés et instaurer des bonne pratiques au niveau du département audit interne. Cela contribuera sans aucun doute à votre succès en tant qu’auditeur interne au sein même de votre département.

Attention à ne pas vous laisser paralyser par la procrastination car plus vous attendrez, plus vous perdrez l’avantage de cette période de grâce et plus les changements seront difficiles à mettre en place.

5. Soyez ouvert d’esprit

Flexibilité - Adaptabilité pour une transition vers l'audit interne réussie
Flexibilité – Adaptabilité- Ouverture d’esprit

Le passage de l’environnement normé, organisé et quasi-militaire du cabinet d’audit à celui plus flexible de l’entreprise peut être perturbant. Vous aurez à certains moments l’impression que vos nouveaux collègues sont fous !!!! Si si, je vous assure ! 😅

L’une des choses auxquelles j’ai eu le plus de mal à m’habituer en entreprise, ce sont les réunions. En cabinet, une réunion c’est rarement plus d’une heure, sauf sujet très grave. On va à l’essentiel et on retourne au travail. (Je ne dis pas que les réunions ne font pas partie du travail!).

Mais en entreprise, dans certaines entreprises du moins, une heure, c’est la durée minimum de toute réunion, étant entendu que certaines de ces réunions ne servent absolument à rien !!! 😭😵

Si vous êtes chanceux, vous découvrirez également la bureaucratie, qui vous changera aussi énormément du cabinet et vous fera prendre quelques cheveux blancs au passage ! 

Pour réussir votre transition vers l’audit interne, assurez-vous donc de garder l’esprit ouvert et de faire preuve d’adaptabilité et de flexibilité. Ces deux qualités dont vous disposez déjà en tant qu’auditeur, vous permettront de vous habituer rapidement à la culture de votre nouvelle organisation, de faciliter votre intégration et de vous rendre opérationnel en un minimum de temps.

6. Astuce bonus: Capitalisez les acquis de votre expérience en cabinet

Capitalisez vos acquis pour réussir votre transition vers l'audit interne
Capitalisez vos acquis

N’oubliez pas de capitaliser les acquis de votre expérience en cabinet !

En tant qu’auditeur externe, vous avez eu l’occasion de travailler avec différents clients, de secteurs d’activités variés et avez donc été au contact de nombreuses pratiques dont certaines excellentes et d’autres moins bonnes. Pour réussir votre transition vers l’audit interne, vous devez donc en faire profiter votre nouvelle organisation, bien entendu en prenant soin de contextualiser.

Souvenez-vous que votre nouvelle organisation ne vous a pas choisi juste pour que vous vous contentiez de poursuivre ce qui se faisait déjà. Vous avez été choisi pour améliorer les choses en apportant des idées nouvelles de même que votre touche et votre valeur ajoutée personnelles.

Si ces astuces vous paraissent utiles, n’hésitez pas à les partager avec votre réseau et à ajouter les vôtres dans les commentaires.

Inscrivez-vous également à ma newsletter ici pour être informé de mes prochaines publications.

Merci et à bientôt! 🙂



Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.